Halte ! Ne choisissez pas votre nom de domaine au hasard !

Comment choisir son nom de domaineAvant de choisir votre nom de domaine, je vous recommande de bien lire ce qui suit :

Beaucoup de plateformes proposent la création de blogs  en ligne gratuits. Les plus connues sont : skyrock, blogger, canalblog, over-blog, wordpress et bien d’autres. Alors pourquoi acheter son propre nom de domaine plutôt qu’opter pour un hébergement gratuit ?

Un blog possédant son propre nom de domaine est beaucoup plus facile à mémoriser qu’un blog avec l’extension d’un hébergeur. Par exemple : « monblog.com » est plus facile à mémoriser que « monblog.wordpress.com ».

De plus, si le nom de domaine vous appartient, le référencement lié au nom de domaine vous appartiendra aussi! Vous pouvez « emporter » ce nom de domaine et changer d’hébergeur selon votre désir. A l’inverse, si le nom de domaine ne vous appartient pas, vous serez dépendant de votre hébergeur qui n’hésitera pas à associer à votre blog sa propre publicité.

Par ailleurs, un nom de domaine donne une touche de professionnalisme et de crédibilité à votre site internet, et provoque chez l’internaute un sentiment de confiance plus fort.

Voici nos conseils pour bien choisir votre nom de domaine :

Il est évident qu’un nom de domaine n’est pas qu’une liste complexe de caractères, il doit être choisi à bon escient. Suivez le guide…

Optez pour la simplicité :  étant donné que le nom de domaine doit être facile à diffuser, il est indispensable de le choisir le plus simple possible. Notez qu’un visiteur reviendra plus facilement sur un site dont le nom de domaine est facile à retenir que sur un site dont le nom est compliqué.

De plus, un nom de domaine bien choisi favorisera le « bouche à oreille » et permettra au site de gagner plus vite en popularité.

Voici les pièges à éviter à tout prix :

–         choisir un nom de domaine trop compliqué

–         choisir un nom de domaine trop long

–         mettre des caractères spéciaux tels que des sous-tirets (_) (compliqué à épeler)

 

Par ailleurs, votre nom de domaine doit être facilement prononçable.  Il est préférable que votre nom de domaine ait une signification.

Reste plus qu’à vérifier qu’il soit disponible !

Vous pouvez le faire très facilement, par exemple chez 1&1.com ou chez Rapidnet

Ne bloguez pas tout seul dans votre coin ! Pofitez de la puissance de Facebook !

Comment récolter des milliers de LIKE sur sa Page Facebook !

Pour augmenter la fréquentation de son blog, rien de mieux que d’utiliser les réseaux sociaux qui permettent d’attirer des nouveaux lecteurs.

Vous pouvez par exemple créer une page Facebook qui permet de publier des statuts ou de partager certains de vos articles à votre communauté Facebook, sans pour autant polluer vos contacts Facebook qui ne sont pas intéressés (et donc pas inscrits sur cette page). D’autres personnes qui trouveront votre page intéressante viendront s’y inscrire. Lorsqu’ils partagent vos commentaires ou votre statut, ils contribuent à votre notoriété. C’est simple, efficace et tout bénef !

Voici la procédure pour intégrer un bouton Like / J’aime pour votre page Facebook sur votre blog WordPress.  Suivez le guide :

Allez sur votre page Facebook pour laquelle vous souhaitez intégrer un bouton J’aime

Copiez l’URL de cette page Facebook qui ressemble à ceci : https://www.facebook.com/blogconcept.like

Ouvrez une nouvelle page et allez sur le lien suivant :

https://developers.facebook.com/docs/plugins/like-button/

Copiez l’URL de votre page Facebook et collez là dans « URL to like »

Copier le code  IFRAME

Allez sur le tableau de bord de votre blog dans les Widgets

Ajoutez un Widget texte, allez dessus et cliquez sur Modifier

Collez le code IFRAME obtenu directement dans le corps du Widget *Texte

Le code devrait ressembler à ceci :

iframe src= »//www.facebook.com/plugins/like.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fblogconcept.like&amp;width&amp;layout=standard&amp;action=like&amp;show_faces=true&amp;share=true&amp;height=80″ scrolling= »no » frameborder= »0″ style= »border:none; overflow:hidden; height:80px; » allowTransparency= »true »></iframe>

Ajoutez un titre si vous le souhaitez, validez et le tour est joué !

Et pour vous, ça fonctionne ? Laissez-nous un commentaire, l’équipe de Blog-Concept se fera un plaisir de vous aider…

Bug de la page blanche sur WordPress : résolu!

bug page blanche WordPressVous essayez de charger une page de votre site et vous n’avez rien en retour : pas de message d’erreur, pas de contenus… Ne soyez pas trop inquiet, il est facile de remédier à ce bug, lié à un problème d’incompatibilité avec votre serveur, vos plugins ou votre thème. Il faut traiter les causes potentielles les unes après les autres pour corriger le tout.

Supprimer le bug de la page blanche

La fausse alerte

Parfois, votre serveur met du temps à réagir, ou alors une mise à jour est un peu plus lourde et longue que les autres. Dans les deux cas, le résultat est soit une blancheur immaculée, soit des messages d’erreur…

» La solution : essayez de charger une autre page du site (que ce soit un article ou une autre page de l’administration de WordPress). Si cela fonctionne, le problème est résolu. Sinon testez les causes suivantes.

Les plugins

La page blanche peut-être liée à un des plugins présent dans votre installation WordPress. Soit vous en avez installé un, soit il s’est mis à jour, ce qui provoque dans les deux cas une incompatibilité. Il est aussi possible que votre serveur ait été modifié (version de PHP, htaccess, …) et que les nouveaux paramètres entrent en conflit avec vos différentes extensions.

» La solution :

  • renommez le répertoire plugin en plugin2. Il est situé dans monsite.com/wp-content/plugin.
  • Rendez-vous ensuite sur la page des extensions de WordPress, ce qui forcera la désactivation de ceux-ci. Elle est située à cette adresse : monsite.com/wp-admin/plugins.php
  • Si votre site charge toujours une page blanche, le problème ne venait pas de là.
  • Si on contraire cela fonctionne, il faut faire l’inverse en renommant plugin2 en plugin. Réactivez ensuite un à un les plugins pour savoir lequel est le fautif pour le supprimer, le remplacer ou le mettre à jour.

Le thème

Le thème peut aussi poser problème. Si certaines fonctions ou si certains fichiers ne sont pas correctement codés, cela peut provoquer le bug de la page blanche sur une, sur plusieurs ou sur l’ensemble des pages de votre blog WordPress.

» La solution : la solution est identique à celle des plugins :

  • renommez le répertoire de votre thème actuel en nomdemontheme2. Il est situé dans monsite.com/wp-content/themes/nomdemontheme.
  • Rendez-vous ensuite sur la page des thèmes de WordPress, ce qui forcera la désactivation de ce dernier. Cette page est située à l’adresse suivante : monsite.com/wp-admin/themes.php. Vous devriez voir un message du type « votre thème est endommagé, retour au thème par défaut« .
  • Si votre site charge toujours une page blanche, le problème ne venait pas de là.
  • Si cela fonctionne, il faut faire marche arrière en renommant nomdemontheme2 en nomdemontheme. Réactivez votre thème uniquement après l’avoir corrigé.

Le fichier .maintenance

Lorsque WordPress se met à jour, il se place en mode de maintenance. Pour cela, il créer un fichier .maintenance à la racine du site. Lorsqu’il met à jour le cœur du CMS, un plugin ou thème, il va utiliser temporairement ce fichier mais va parfois rencontrer un bug lors de sa suppression. Si cet élément est encore présent sur votre hébergement, il va empêcher tout visiteur de venir lire vos contenus, d’où la page blanche ou la page de maintenance par défaut.

» La solution : si vous êtes sûr que toute mise à jour est terminée, supprimez purement et simplement le fichier .maintenance située à la racine du site.

Une mise à jour incomplète de WordPress

Il est aussi possible que vous ayez mis à jour WordPress, que ce dernier ait bien supprimé le fichier.maintenance, mais que la mise à jour soit corrompue ou incomplète. Il suffit parfois d’un seul fichier mal transféré pour avoir le bug de la page blanche.

» La solution : rendez-vous sur WordPress Francophone pour télécharger la dernière version du CMS. Avec votre logiciel FTP (comme Filezilla), faite un transfert de tous les fichiers de l’archive sur votre hébergement pour remplacer tous les fichiers d’un coup. Normalement, cela devrait résoudre automatiquement le problème.

Le fichier htaccess

Ce fichier situé à la racine permet de configurer votre serveur, gérer la réécriture d’URL et divers paramètres de votre hébergement et de WordPress. L’htaccess peut cependant mettre à terre votre blog. C’est notamment le cas quand certains plugins le modifient (comme les plugins de cache par exemple).

» La solution : faite une copie du fichier .htaccess puis supprimez-le. Si c’est le fautif, tout devrait « plus ou moins » rentrer dans l’ordre.

Attention, vous aurez peut-être corrigé le bug de la page blanche, mais en fonction de votre hébergement et de vos plugins, vous aurez d’autres bugs (erreurs 404, messages d’erreur, cache inexistant, ..). Vous devrez donc créer un autre fichier htaccess vide pour qu’il puisse être mettre à jour par le CMS et les plugins. Par exemple,  un simple changement des permaliens de WordPress qui nécessite la présence de ce fichier.

Une corruption de la base de données

Votre base de donnée peut être complètement corrompue, et ce pour diverses raisons. C’est d’ailleurs sans doute ce qui peut arriver de pire à votre blog, car les autres bugs provoquant la page blanche se corrigent en générale de manière assez facile.

» La solution : Il n’y a que deux solutions possible :

  • Vous réparez la base de donnée, soit via un plugin, soit via le PHPmyadmin de votre hébergement.
  • Vous importez une base de donnée plus ancienne, là aussi via un plugin ou PHPmyadmin, mais vous perdrez les données créées depuis cette sauvegarde.

WP-Config au mauvais format

Il arrive parfois qu’une mauvais ligne de code se soit glissée dans le fichier wp-config.php situé à la racine de votre site, ou que celui-ci soit au mauvais format (par exemple un mauvais encodage de caractères).» La solution : Il n’y a que deux solutions possible :

  • Si c’est un problème d’encodage, ouvrez le fichier wp-config.php et enregistrez-le au bon format : normalement en ANSII
  • Si c’est une erreur, ouvrez le fichier wp-config.php pour remplacer son contenu par wp-config-sample.php. attention à bien conserver cependant les données de connexion à la base de données, ou encore les éventuelles lignes rajoutées par certains plugins, par exemple pour le cache

Mémoire limite

Là, c’est plus ou moins problématique. Parfois, certains scripts, plugins ou contenus nécessitent beaucoup de mémoire serveur pour s’exécuter. Si ceux-ci sont trop lourd, cela provoque des messages d’erreurs, des bugs ou une belle page blanche comme on l’aime…

» La solution : 3 solutions s’ouvrent à vous pour augmenter la taille de mémoire limite d’exécution de vos scripts

  • Dans le fichier wp-config.php situé à la racine du site, ajoutez ou modifiez la ligne suivante en augmentant la valeur située à la fin. Mettez 128, ce qui vous laissera une marge suffisante pour exécuter vos scripts. Attention, vous serez toujours bridé par la configuration du serveur. Si celui-ci est limité à 64, vous ne pourrez dépasser cette valeur même avec le fichier de configuration de WordPress.

define(‘WP_MEMORY_LIMIT’, ‘128M’);

  • Changez directement la valeur de la mémoire d’exécution au niveau de votre hébergeur. En fonction de celui-ci, cela peut se faire via une interface d’administration, via le fichier .htacess ou encore via une fichier de configuration Ini. Le mieux, c’est de vous renseigner auprès de votre hébergeur.
  • Dernière solution, changez d’hébergeur…

CHMOD

Chaque fichier placé sur votre serveur possède des droits en lecture, écriture et exécution en fonction de l’utilisateur. Ces droits, s’ils sont mal attribués, peuvent planter votre blog et faire apparaître (encore) la page blanche (ou d’innombrables messages d’erreurs). Pour changer ces droits, on fait un CHMOD des fichiers, selon une série de 3 chiffres. Pour donner quelques exemples :

  • 777 donne tous les droits à l’utilisateur (risque élevé pour la sécurité)
  • 444 Le fichier ne peut qu’être lu. Il ne peut être ni exécuté sur le serveur, ni modifié

» La solution : Utilisez votre logiciel FTP ou l’interface d’administration de votre hébergement pour changer les droits des différents fichiers. De manière générale, voici les CHMOD que je vous conseille :

  • 755 sur les répertoires
  • 644 sur les fichiers

C’est ensuite au cas par cas qu’il faudra modifier certains CHMOD. Par exemple, certains plugins ont besoin que leur répertoire soit en CHMOD 766 ou 777 (les plugins de cache, les plugins de sauvegarde de la base de données, …).

Fichier config.php corrompu

Last but not least, il est possible que le fichier config.php de votre WordPress contienne une erreur (espace en trop, point virgule en moins, …). La remise en état de celui-ci peut tout simplement faire revenir votre blog d’entre les morts.

» La solution : commencez par sauvegarder votre fichier actuel sur votre disque dur puis supprimez celui sur le serveur. Renommez ensuite le fichier config-sample.php en config.php (vous le trouverez également en téléchargeant la dernière version de WordPress), puis entrez dedans la configuration de votre base de données fournie par votre hébergeur. Si la page blanche venait de là, le fichier sample qui était propre a normalement résolu le problème.

Solutions trouvées sur : http://www.seomix.fr/page-blanche

Pourquoi un BLOG PRO plutôt qu’un site internet ?

Pourquoi un blogDevenez « Leader d’Opinion » sur le Web grâce à votre blog pro !

De plus en plus d’entreprises passent le cap et créent un blog professionnel en plus de leur site internet. Pourquoi ? Quelle est la valeur ajoutée d’un blog pro par rapport à un simple site vitrine ?

1. Pour booster votre référencement Internet

La première raison pour laquelle les entreprises décident de créer un blog pro est d’améliorer leur visibilité sur le web, en optimisant leur référencement.

En effet, le blog est l’outil parfait pour booster son référencement. Il permet de diffuser des infos, des images, des vidéos, de façon régulière.  Google adore !!

2. Pour être plus proche de vos clients

Un site internet est une vitrine de son entreprise. Un site ordinaire est souvent factuel, neutre, sans âme particulière. Le blog c’est tout l’inverse !

Il est vivant et permet une approche plus « amicale » de vos clients.  L’information prend un ton plus léger, les clients peuvent s’exprimer librement dans les commentaires en réaction à vos articles. Ainsi vous créez des échanges, une interaction avec vos clients.

3. Pour diffuser de l’actualité et promouvoir ses produits

Un blog permet de faire la promotion de vos produits de façon bien différente de celle d’un site ordinaire. Vous pourrez publier des articles intéressants et utiles pour vos lecteurs tout en recommandant l’intérêt de vos produits. Votre blog vous permet de diffuser des nouvelles de votre société, de vos produits ou services. Si elles sont intéressantes, elles seront certainement partagées par vos lecteurs sur leurs réseaux sociaux et auprès de leurs contacts (emails, Facebook, Viadeo, Google+, Linkedin…).

4. Pour gagner en notoriété,  faire le buzz et capter de nombreux clients !

En publiant des articles liés à votre profession, vous démontrez que votre société dispose d’une « vision » dans son domaine. Vous êtes proactifs, leader, « dans le coup » !

Un blog efficace est un blog fréquenté, dont les articles sont intéressants et partagés par les lecteurs. C’est pourquoi la valeur ajoutée de vos articles et la ligne éditoriale sont particulièrement importantes. Des articles lus, puis conseillés par vos lecteurs à leurs réseaux, c’est l’augmentation de votre notoriété à la vitesse du BUZZ. En augmentant votre notoriété vous gagnerez des clients !

Outil incontournable pour la notoriété de toute entreprise, votre blog ne doit pas être négligé. « Un blog fait à la va vite est contre-productif ». Il risque de ternir votre image plutôt que de booster votre notoriété. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’amateurisme n’est pas de mise !

Pour créer un blog efficace, il est nécessaire de bien réfléchir au concept, à la mise en forme et à une cohérence éditoriale. C’est le concept de la « congruence ». Les blogs qui marchent demandent un investissement en temps. Ils sont gérés à la manière d’un vrai magazine. C’est pourquoi il est judicieux de vous faire accompagner pour la création de votre blog.

Blog-Concept est LE spécialiste en matière de création et de gestion de blogs professionnels. Besoin d’un devis ? Contactez-nous ou laissez un commentaire, nous nous ferons un plaisir de vous aider…

Acquérir plus de clients grâce aux compagnes d’e-mailing

emailing1L’e-mailing est une technique de marketing direct qui consiste à envoyer par courrier électronique un ou plusieurs messages publicitaires à un groupe ou un ensemble de destinataires. Il s’agit d’une action de communication au même titre que le mailing postal, qui permet d’acquérir de nouveaux clients et de fidéliser les anciens.

Les avantages « marketing » de l’e-mailing

Le but d’une campagne e-mailing est de promouvoir un service ou un produit en touchant directement les potentiels clients et consommateurs via leur adresse email. Cette forme de marketing direct présente les avantages suivants :

Lire la suite