Covert Hypnosis – l’hypnose subliminale secrète

Vous pensiez qu’il est impossible d’hypnotiser une personne sans son consentement ?

covert hypnosys comprendre et apprendre techniques

Eh bien si ! il est possible d’hypnotiser un inconnu sans qu’il ne s’en rende compte avec la Covert Hypnosis, et de l’amener à répondre à des commandes subliminales discrètes pour lui faire faire des choses en dehors de tout consentement… Deren Brown nous fait une démonstration des plus sidérantes !!

Regardez d’abord cette vidéo intitulée « Russian Scam ». Il s’agit d’une vidéo du célèbre mentaliste, Derren Brown. Il hypnotise un passant sans même que celui-ci ne s’en aperçoive, et lui commande ensuite de lui remettre sa montre, son portefeuille, ses clés de maison

Décryptage de ces puissantes techniques d’hypnose conversationnelle en dessous de la vidéo…

Attention, la Covert hypnosis (hypnose discrète) est un outil puissant d’influence. Cet article a pour but de vous faire découvrir ces techniques seulement afin que vous puissiez les détecter, les comprendre, et les utiliser avec la plus grande éthique dans votre communication.

Nous condamnons fermement toute tentative d’influence illégale ou amorale utilisant ce puissant procédé hypnotique.

Décryptage : Comment Derren Brown s’y est-il pris pour hypnotiser cette personne sans qu’elle ne s’en rende compte avec des puissantes techniques de mentalisme et de Covert Hypnosis ?

Pour amener ces sujets à remettre portefeuille, montre, clés… Derren Brown a utilisé les mêmes techniques d’hypnose discrète (« covert hypnosis ») que certains tziganes ou escrocs utilisent pour hypnotiser les passants discrètement et les voler… J’ai moi-même assisté à une telle escroquerie il y a quelques années… A l’époque, je tenais un stand l’été sur un marché côtier. Des tziganes ont extorqué de l’argent aux deux tiers des commerçants du marché, en employant ces techniques d’hypnose secrète conversationnelle : mentalisme, synchronisation, « rapport » PNL, focalisation, confusion, saturation, catalepsie, engagement, saupoudrage, commandes imbriquées, ruptures de pattern, suggestions directes, double-liens… Autant de techniques issues de la PNL, et de la « covert hypnose » décryptées ci-dessous.

Notez que la première personne présentée dans la vidéo est confuse, donne son portefeuille, mais s’en rend compte par la suite. La deuxième personne s’en aperçoit elle aussi, mais Derren Brown procède à une « ré-induction hypnotique » par la technique du « toucher éricksonnien » et une nouvelle fois le sujet rentre en transe hypnotique, et lui remet ses effets personnels tout naturellement sans s’apercevoir du subterfuge !

Sujet numéro 1 : décryptage des techniques d’hypnose conversationnelle, PNL et « covert hypnosis »

  1. Création d’un « rapport PNL » solide pour inspirer confiance : Notez que Derren Brown est particulièrement bien habillé. Il se rapproche de son sujet, lui pose la main sur l’épaule (ancrage de confiance)
  2. « Exusez-moi Monsieur, ne savez-vous pas où se trouve la « Pleasure beach », le savez-vous?
  3. Il utilise la technique de la synchronisation PNL avec son sujet, le pousse vers de la confusion et fait semblant d’être lui-même un peu confus : « est-ce que Pleasure beach se trouve là-bas » ? Derren Brown montre du doigt, le sujet le suit et l’imite en levant aussi le bras pour montrer une direction. Derren a obtenu le « lead » du « rapport PNL ». Il utilise par ailleurs la technique hypnotique de la catalepsie du bras.
  4. A peine le sujet répond non, Derren utilise une technique de saturation et de confusion de l’hypnose éricksonienne conversationnelle, en montrant une autre direction.
  5. Derren fait ensuite un puissant « ancrage » avec une commande secrète (« embeded command« ) par ces mots : « Excellent, cela ne te dérange pas que je demande, n’est-ce pas? » (Excellent, you don’t mind me asking, do you?), et sans lui laisser le temps de répondre, il lui dit « non OK tu es content de me donner cela » – emploi de mots à double sens en anglais, et YESset et technique de saupoudrage…(no okay you’re happy to give that to me) . Le sujet répond « tu es juste un vacancier » (you’re only holiday maker). Et Deren Brown répond « Absolument, etc… »
  6. Deren Brown détourne ensuite l’attention du sujet, il lève la bouteille comme pour boire et demande l’heure (technique hypnotique de rupture de pattern)…
  7. Puis grosse confusion et commande imbriquée par ces mots à double sens : « Can I just give… (il tend la bouteille) can I just grave your wallet of you thanks… Can you just grab that from me… Thanks ! »
    Puis : « Thanks, helping is so much »
    Décryptage : « Merci ! Puis-je juste vous donner (il lui tend sa bouteille)… puis-je juste vous prendre (grave = saisir / prendre) votre porte-monnaie, merci ! « Pouvez-vous me tenir (grave = tenir) cela pour moi. Merci! Merci aider c’est tellement bien! » 🙂
  8. Il reprend la bouteille et dit : « Je vais prendre ça, il fait tellement chaud n’est-ce pas? » (I’ll take that. It’s such a hot day, isn’t it?)
  9. Derren Brown utilise maintenant la technique de « l’histoire imbriquée » pour créer de l’amnésie, il reprend là où en était resté leur discussion en remontrant la direction, et en disant « Très bien, c’est tout droit là-bas,… Merci c’est gentil… » (All rigt, it’s straight down there, down the end and on the right)

Et hop ! il s’en va… Le sujet met un moment à se « réveiller » de cette transe hypnotique » qui a permis à Deren de passer cette commande subliminale de lui remettre ses effets personnels… et à s’apercevoir de ce qu’il s’est passé !!

Décryptage du cas numéro 2 : Covert Hypnose toujours par des techniques d’hypnose conversationnelle de PNL et de mentalisme

La technique d’approche est la même : établir un rapport solide (façon PNL), synchronisation PNL, prendre le lead, confusion, fixation du regard, catalepsie d’un bras, et cette fois il utilise la fameuse « poignée de main ericksonienne » pour amener le sujet en hypnose. Il utilisera ensuite cette technique comme ancrage pour réinduire un état hypnotique plus tard, et lui commander une deuxième fois de lui remettre ses effets personnels…

J’ai retranscris pour vous l’intégralité du dialogue an anglais annoté avec mes commentaires ci-dessous :

  1. « Excuse-me, do you now wick way the actual pleasure beach is? The fun fair… »
  2. « The pleasure beach, I’m not really from down here. I think, if you way, if you’re from the main one, if you follow down… just down this road here, keep going. It’s on your lefthand side… »
  3. Derren Brow montre, l’interrompt : « So, it’s basically, so it’s down there »
  4. « Yeah. »
  5. Deren Brow s’écarte, gesticule, continue en semblant confus : « Is that…? That is the tower, isn’t it? But it is… »
  6. Derren Brown tend la main : « You don’t mind me asking you, do you? » (cela ne vous dérange pas, n’est-ce pas?)
  7. No, no, no…
  8. Derren Brown lance maintenant sa commande subliminale cachée : « You’re happy to talking that to me! » Puis : « Okay, this is… It’s down there… »
  9. Le sujet approuve : « Right! »
  10. Derren Brown coupe la parole et amène encore de la confusion : « All right about that »
    Il tend la main « Cheers ! Thanks, thanks, helping so much! »
    Il continue, en lui tendant la main et lui fait la poignée de main ericksonienne « Yeah great, so it’s just down there. »
    Il lui tend la bouteille et la met dans la main en catalepsie. Le sujet est en état d’hypnose : « Can you just grab that ? » .
    Derren Brown utilise le double sens du mot « grab », saisir et demande pouvez-vous saisir la bouteille? Le sujet est cataleptique et en hypnose. Derren n’a plus qu’à continuer avec des suggestions directes : « Can I just grab your watch? And have you got a phone on you just well? »
    Le sujet donne sa montre Deren continue par une technique de saturation : »That’d be terrific, I’ll just grab your…I’ll take that off, lovely ! (je t’enlève ta motre, tu es adorable! » 🙂
    Et Derren ne manque pas de culot, toutes les suggestions passent : Pendant qu’il reprend sa bouteille, il demande le téléphone, les clés de maison… « Cheers ! Can I just grab your phone, as well, and your huse keys ? Thank you! » Il attend ensuite tranquillement que le sujet lui remette tout ça « Than you very much! »
    Et encore un peu plus de confusion / saturation, Derren détourne l’attention du sujet pendant qu’il lui remet son portefeuille. Il montre de nouveau de la main et continue (technique de l’histoire imbriquée) : « So it’s literally just down there, yeah? Lovely, I’ll grab that… » (il prend ) « So it’s straight down there and… »
  11. Le sujet qui ne s’est pas vraiment rendu compte de ce qu’il vient de faire, pris dans sa transe hypnotique répond : »Keep going on your left hand side as you go further down the road there »
  12. Tout va bien pour Derren, il lui serre la main, le remercie et s’en va ! 🙂 : « All Right. Lovely! Thank’s helping so much. Cheers man! ». Il lui serre la main pour le remercier « Thank you! You’re fine, thank you! »

    Mais… Qaund même, Deren… Tu aurais pu penser à rajouter quelques suggestions d’amnésie (telle que présentées dans cette vidéo) quand même, non ? 🙂
  13. Le sujet se « réveille », s’aperçoit de ce qui vient de lui arriver. Il rejoins Derren pour récupérer ses affaires. Deren est en train d’entamer une discussion avec une personne qui l’a reconnu : « I’m a big fan of your’s man! » « Oh thank you very much! »
  14. « Wellcome to blackpool »
  15. « Thak you, thank you »
  16. Le sujet reviens : « Sorry »
  17. Deren le regarde d’un air étonné : « Excuse-me »
  18. Le sujet explique : « It’s difficult to explain, because somehow I felt natural to give them to him, until I got a few yards down the road. And then I started to think what’s happening in here? »
  19. Deren lui rend ses objets. Mais immédiatement après il procède à une réinduction hypnotique. Il lui redonne sa bouteille pour obtenir une nouvelle catalepsie : « Just hold that a second, chers! »
    Le sujet est en transe : « Right! Can I grab the others back of you a second? » (est-ce que je peux te reprendre toutes ces affaires une seconde…). « I’ll keep them! Cheers! Thanks helping so much! »
    Et tranquillement il reprend tout ce qu’il lui avait déjà une première fois soustrait : « Thank you! Cheers ! I think you were heading that way, weren’t you?… Tanks helping so much, cheers »

Et de nouveau, le sujet repas, en transe… et repars ensuite sans ses affaires !!! Terrible, non?

Alors pensez-vous encore qu’on ne peut pas hypnotiser une personne sans son consentement ? Vous pensiez qu’on ne peut pas faire faire ce qu’on veut à une personne hypnotisée? Oui, certes, il s’agit là bien plus que d’une simple séance d’hypnose éricksonienne thérapeutique. Derren utilise des puissantes techniques de PNL, d’hypnose conversationnelle et de « covert hypnose » dans le but de manipuler cette personne… Mais tout de même ! C’est plus que surprenant, n’est-ce pas?

Si vous êtes intéressés et si vous souhaitez apprendre toutes ces techniques d’hypnose secrètes et conversationnelles, pourquoi ne pas optez pour une bonne formation en hypnose et en PNL?

Ce qui est intéressant, c’est de noter de quelle manière toutes ces techniques d’hypnose subliminale peuvent être utilisées dans la communication, publicité, articles de ventes, copywriting, etc. Vous avez remarqué comme les publicistes et webmarketers utilisent certaines de ces techniques ? Je serai ravi de lire vos questions et commentaires ci-dessous !

Si le sujet vous intéresse, vous trouverez ici un autre article qui explique comment formuler des ordres subliminaux pour contrôler le subconscient d’une personne sans qu’elle ne s’en rende compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *