Bien configurer NEO Smart Links

Tout d’abord allez dans la partie Internal Links, je vous conseille de cocher Posts et Pages mais pas Commentaires (pas la peine de les surcharger) et de décocher (ou laisser vide) les cases “Allow links to self” (aucun intérêt de faire un lien vers une page sur laquelle vous vous trouvez déjà).
Ensuite, je vous préconise aussi de cocher la case “Prevent linking in heading tags (h1,h2,h3,h4,h5,h6).” ce qui empêchera que des liens soient créés sur des zones de titres et de sous titres (que ça reste un minimum propre et compréhensible).
Pour la zone Target, j’ai de mon côté tout coché et éventuellement je vous conseille de faire pareil ou d’au moins cocher les tags et catégories car je trouve que ce sont les liens les plus importants à automatiser pour deux raisons, d’abord car choisir un article adéquat à lier devrait venir de vous même et en plus vous allez devoir lier un article à la main car la forme de son lien correspond rarement à un mot clé. Par contre pour les tags et catégories, j’ai fixé la limite minimum à 5. Cela veut dire qu’il faudra au minimum 5 articles dans la catégorie ou ayant le tag linké pour que lien soit mis en place.

Ensuite vous pouvez vous rendre dans la partie Settings où vous allez pouvoir procéder à une configuration encore plus fine de ce plugin. Ainsi cochez la première case mais pas les deux suivantes pour n’avoir le plugin d’actif que sur les articles et pages simples (pas sur la page d’accueil ou sur les pages d’archives), pour ne pas activer le plugin dans le flux rss et désactiver la correspondance majuscules/minuscule ainsi le mot Contact ou contact sera lié vers la page nomdevotreblog/contact.

Pour ignorer des articles et pages, insérez leur nom ou lien (sans le nom de domaine de votre blog) en dessous de “Ignore Posts and Pages“. Pour faire de même avec des mots à ignorer, insérez-les en dessous de “Ignore keywords“.

La partie très intéressante pour automatiser le linking tout en gardant un minimum la main sur les ancres et les liens créés se situe juste en dessous et s’intitule “Custom Keywords“. Il s’agit en fait d’indiquer un mot clé à activer par ligne puis de lui attribuer un lien vers lequel il va pointer (il peut y avoir plusieurs mots clés pour un seul lien). Vous pouvez ainsi décider que le mot clé “hébergement” va linker vers un lien d’affiliation proposant une offre d’hébergement.

Les dernières options vous permettent de limiter le nombre de liens créés automatiquement par article : Max Links, personnellement j’ai pour l’instant mis 0 (ce qui veut dire illimité), à voir si ça ne fait pas un peu trop.
Avec les deux autres options vous pouvez limiter le nombre de liens créés par mot clés Max Single (1 pour moi) et le nombre de liens identiques pour différents mots clés Max Single URLs (1 pour moi également). Je vous conseille de garder ces options car de toute façon Google a tendance à prendre en compte la première ancre pointant vers un lien et une seule occurrence de ce lien.

Enfin vous pouvez décider si tous vos liens créés automatiquement et pointant vers l’extérieur vont avoir un attribut nofollow (cochez la case “Add nofollow attribute“) ce qui peut être utile dans le cas de liens pointant vers des offres d’affiliation par exemple et s’ils vont s’ouvrir dans une nouvelle fenêtre (cochez la case “Open in new window“).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.