Stratégie e-marketing: une BOMBE SEXUELLE pour booster les ventes ?

Afficher une BOMBE SEXUELLE sur vos pages de vente : est-ce un bon plan ?

Une bommbe sexuelle sur votre page de vente

C’est une évidence : les femmes sexy sont au cœur de la publicité ! Et pour cause, elles représentent le pouvoir d’achat et la séduction

Le charme des femmes est un véritable argument de vente !

Découvrez les ficelles et les risques de cette stratégie marketing…

Souvenez-vous, en 1981, des panneaux publicitaires installés dans les rues de Paris présentent cette affiche avec la photo de la très belle Myriam Szabo, en bikini, sur fond de plage…

Sur l’affiche, Myriam annonce : « LE 2 SEPTEMBRE, J’ENLÈVE LE HAUT » 
Pas d’autre indication. Cette annonce, intrigue…Web-marketing Myriam en bikini

Le 2 septembre, même affiche, à un détail près : Myriam a effectivement ôté le haut ! Et dévoile sa poitrine… Elle annonce : « Le 4 SEPTEMBRE, J’ENLÈVE LE BAS »

Web-marketing - Myram enlève le hautTout le monde attend, avec impatience (et /ou indignation ! )

Et effectivement, le 4 septembre, Myriam enlève le bas !!! Mais cette fois, elle est de dos.

Web-marketing - Myriam enlève le bas

Cette campagne publicitaire avait pour but d’étayer le slogan : « Avenir, l’afficheur qui tient ses promesses ».

Et cette campagne n’est pas prête d’être oubliée ! C’était une des premières campagnes « teasing », visant à tenir en haleine les consommateurs.

Alors, quelle stratégie marketing adopter pour vos pages de ventes ? Femme sexy – femme fatale, est-ce un bon plan ?

Une chose est sûre, les femmes sexy font vendre. Raphaël Arn, docteur en communication parle de stratégie de « Shockvertising ».

Explications : « Doit être considérée comme choquante toute publicité, quel qu’en soit le support, qui présente des thèmes sans relation objective avec le produit ou l’entreprise et susceptibles d’entraîner de violentes réactions auprès des consommateurs dans le but d’accroître la notoriété de l’entreprise. »

Mais attention, une étude rWebmarketing Femme sexy champagne récente de la Business School de Warwick démontre tout le contraire : les publicités qui associent des images de femmes trop belles, trop parfaites à leurs produits peuvent susciter du mépris, plutôt qu’un acte d’achat !

Selon cette étude, les femmes se détournent des produits placés à côté des mannequins quand l’image d’une femme « idéalisée » est trop flagrante. Un processus conscient est alors activé, et engendre des stratégies défensives. Les consommatrices déprécient le mannequin pour restaurer une perception positive d’eux-mêmes. De cette manière, le produit est alors associé à une perception négative.

Seules les publicités qui utilisent des images « subtiles » de mannequins au physique parfait poussent les consommateurs à apprécier le produit. Lorsque l’image de ces mannequins est utilisée de façon « subtile », un processus inconscient et automatique de comparaison sociale ascendante prend place, conduisant à une perception de soi négative. Mais cela conduirait à une attitude positive vis-à-vis de la marque.

Ainsi, la perception qu’une femme a d’elle-même, et les effets qui en découlent sur l’évaluation du produit, dépendent du degré d’attention porté à l’image idéalisée de la femme dans les publicités.

Et vous, que pensez-vous de ces bombes sexuelles qui s’affichent en tout lieux ? Êtes-vous plutôt séduit ? Ou éprouvez-vous un sentiment négatif, de rejet ? Laissez-nous vos commentaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *